FAQ

Comment calculer le retour sur investissement de campagnes webmarketing ?

Le retour sur investissement (return of interest – ROI) vise à définir si une campagne de communication web est pertinente ou non.

Si elle ne l’est pas, deux options se présentent alors : l’arrêter, et en relancer une nouvelle sous un autre angle, ou bien chercher à améliorer existant. Si la campagne en cours génère un retour sur investissement positif, c’est bien ! Mais on peut toujours l’améliorer.

En marketing numérique, l’A/B Testing est souvent employé pour améliorer l’existant. Cette technique vise à comparer deux campagnes presque identiques, mais qui diffèrent toutefois selon une seule variante. Au regard des résultats (mesurés via les KPI), on sélectionne la campagne « gagnante » et on réitère le processus de comparaison avec un nouvel A/B Test.

Mesurer continuellement les indicateurs clefs de performances (KPI) sélectionnés au préalable (durant la confection de la stratégie digitale) est primordial. C’est rendu possible grâce aux nombreux outils digitaux offerts par les plateformes d’analyse comme Google Analytics ou bien l’espace d’analyse de statistiques de Facebook, par exemple.

Et concrètement, comment mesure-t-on le ROI d’une campagne webmarketing ?

Gain de l’investissement – Coût de l’investissement
Coût de l’investissement

Mais le ROI à court terme n’est pas le seul indicateur à observer. Le taux de rebond, le taux de fidélisation et les retours non quantifiables des clients et prospects sont autant de critères à analyser.

Bon à savoir : votre agence de marketing digital SKA peut vous accompagner dans la préparation d’une stratégie webmarketing complète, incluant notamment la communication des données liées aux KPI (reporting).

1
demander un devis
^