Qu'est ce qu'un cornerstone content SEO ?

©Yoast SEO

Créer son site internet est une chose. En faire le site web de référence dans son domaine d’activité en est une autre. Pour y parvenir, plusieurs stratégies peuvent être mises en place : écrire des articles experts, proposer des vidéos utiles… Mais avez-vous songé à créer un cornerstone content ? À l’instar d’une pierre angulaire supportant l’ensemble d’une construction, ce contenu ira soutenir toute l’architecture SEO de votre site web.

Voulez-vous savoir pourquoi et comment le créer, notamment avec le plug-in WordPress Yoast SEO ? Pleins phares sur le cornerstone dans le présent dossier.

Cornerstone, une page importante pour votre site web

En architecture, la pierre angulaire constitue l’élément fondamental d’une structure. En transposant cette notion au web, un contenu cornerstone désigne donc une page premium. Il peut s’agir d’un article de blog, mais également d’une page « classique ». Il peut aussi s’agir d’un tutoriel, d’une page FAQ ou d’une belle présentation de votre mission et de vos objectifs. Dans tous les cas, le rôle de la page premium est de soutenir l’ensemble du site internet, à la manière d’un pilier. Vous l’aurez compris : ce contenu est indispensable à votre site web.

Pour définir le contenu du cornerstone, prenez la place d’un internaute à la recherche d’une information particulière, mais n’ayant pas le temps de parcourir tout votre site. Si vous deviez lui avancer un nombre limité d’arguments, quels renseignements lui fourniriez-vous pour le convaincre de poursuivre ses recherches sur votre site web ? C’est ce que doit contenir votre cornerstone.

En résumé, un contenu cornerstone servira de vitrine à votre site web, une vitrine exposant le meilleur de vous et de vos convictions dans votre domaine d’activité, ce que vous avez à offrir de meilleur et de plus à vos internautes par rapport aux autres sites web. La pierre angulaire doit aussi servir de base : à chaque fois que le sujet d’un article devient pointu, il devrait ramener au corner stone, généralement une landing page.

Ainsi, tous les articles ne peuvent pas être des contenus premium. En général, ces derniers doivent répondre présents ou positivement aux questions suivantes :
– Quelle page ou quel article les visiteurs de votre site web devraient-ils impérativement lire en passant sur votre site web ?
– Quel contenu de votre site web est le mieux structuré et le plus complet pour témoigner de votre expertise dans votre domaine d’activité ?
– Quel contenu est le plus parcouru par vos visiteurs ?
– Lequel génère le plus de commentaires ?
– Lequel entraîne le plus de conversions ?
– Quel est celui qui obtient le plus de backlinks ?

Ce contenu premium dépend de la taille de votre site internet. Pour un petit site e-commerce par exemple, les pages de catégories pourront faire office de cornerstone et le titre de la catégorie servira à optimiser le référencement naturel.

pierre angulaire seo

La pierre angulaire fait ses preuves depuis des siècles…

Atouts d’un bon contenu cornerstone pour le référencement de votre site

Le cornerstone content constitue une importante optimisation on-site. Dans ce cas, il doit être incontournable sur votre site web : il doit s’agir du contenu le plus lu, le plus commenté, celui qui fait que l’internaute reste sur votre site web et navigue entre les pages que vous proposez.

Imaginez : avec un cornerstone bien structuré, vous augmenterez l’affluence sur votre site. Et plus vous gagnerez de visites, plus vous améliorerez votre visibilité… cercle vertueux ! Par ailleurs, plus votre cornerstone sera bien écrit, plus vous donnerez envie aux internautes de rester sur votre site web, ce qui évitera les forts tau de rebond. Car avec les informations répondant à leurs attentes, vous les aurez convaincus que votre site suffit à répondre à toutes leurs questions. Vous figurerez alors parmi les meilleures adresses dans votre domaine d’activité.

Un contenu corner stone bien réalisé devient peu ou proue une landing page ! Par ailleurs, à l’instar d’une table de matières, il améliorera la clarté générale de votre site.

Par conséquent, la qualité de votre pierre angulaire se répercutera sur la position que les moteurs de recherche comme Google accorderont à votre site internet. Un contenu bien pensé permettra de mieux référencer votre site internet, de le placer en haut des SERPs (Search Engine Result Page, ou page de résultat).

Comment saurez-vous que votre cornerstone a touché en plein cœur sa cible ? Avec des indicateurs. Lorsque l’internaute aura cliqué sur « Suivant » sans retourner sur « Précédent » par exemple, lorsque votre page aura été marquée dans ses Favoris, ou encore lorsqu’il aura répondu à votre appel d’une manière ou d’une autre – commentaires positifs, prises de contacts…

Comment créer un cornerstone content efficace en 6 étapes ?

De manière générale, la rédaction d’une page ou d’un article « pierre angulaire » devra répondre au type de questions suivantes : « Quel article précis devra être mis en valeur par Google ? », ou encore « Quels sont les mots-clés sur lesquels les moteurs de recherche doivent référencer / classer en priorité le site web ? ».

En parallèle toutefois, le cornerstone content devra être particulièrement bien écrit, agréable et facile à lire. Par ailleurs, pour que les internautes ne ratent pas cette merveille, il devra respecter les règles de référencement white hat (autorisés) des moteurs de recherche comme Google, Bing…

1 – Bien travailler le SEO sémantique

La rédaction d’un texte pour le corner stone implique une bonne stratégie de sémantique SEO. Comme il doit répondre aux attentes des internautes, il doit donc avant tout prendre en compte les bons mots-clés.

À chaque positionnement correspondent les meilleurs mots clés. Il faudra alors les choisir selon trois axes :
– Opportunité : il s’agit de prendre des mots clés à forte demande.
– Faisabilité : ces mots clés ne devraient correspondre qu’à un faible taux de concurrence – des outils comme Yooda Insight ou SEMrush peuvent vous aider à les dénicher.
– Pertinence : les mots-clés devront concorder avec le site web et l’activité.

Comment faire alors ? Premièrement, vous pouvez lister des mots clés « de tête » : il s’agit des mots clés définissant une thématique de façon générale, dans son sens le plus global, habituellement constitués d’un seul mot. Par exemple, « Vache » référera à tout ce qui tourne autour de ce bovidé. Le contenu pourra autant concerner la description d’une vache, que les différentes races de vache qui existent dans le monde, ou encore la liste des races de vaches laitières…

2 – Sélectionner vos meilleurs articles

Un premium content peut être élu parmi les articles préexistants sur votre site web. Il faudra alors l’optimiser pour en améliorer sa visibilité sur les moteurs de recherche. Pour ce faire, demandez-vous :
– Quels articles partageriez-vous sur les réseaux sociaux ?
– Quels articles mettent réellement en avant votre expertise ?

Ensuite, voyez quel article reprend les mots clés les plus importants sur lesquels vous aurez décidé de vous positionner. Vous aurez alors défini l’article le plus important de votre site web, votre article phare : votre page cornerstone.

3 – Réécrire un article phare de votre site

Premièrement, il faut que cet article soit optimisé. Vérifiez que vos titres reprennent les mots clés ciblés, de même que le « Title ». Souvenez-vous, ce dernier permet d’accrocher l’internaute parmi les pages qui s’affichent sur le moteur de recherche – et les mots qu’il contient jouent en faveur d’un bon référencement web.

Ensuite, n’oubliez pas que le contenu corner stone devra être mis à jour et développé régulièrement. Votre vitrine doit toujours donner envie !

4 – Optimiser les autres pages avec des mots clés de longue traine

Le but, rappelons-le, est que l’internaute reste sur votre site, surfant à travers vos pages. Il vous faudra donc adapter tous les articles traitant de sujets similaires à l’article ou à la page premium. On parle alors de silo en SEO. Ce terme désigne un ensemble de pages traitant d’une même thématique et bénéficiant de manière inhérente d’un champ sémantique proche.

Vous aurez alors à les compléter avec d’autres mots pour plus de spécificité (en général, les mots clés de longue traîne sont composés d’au moins 4 mots, on parle d’expressions-clefs). Par exemple, à propos du mot « Vache », vous pourrez maintenant préciser « Les différentes races de vaches », « Quantité de lait produite par une vache laitière », etc.

5 – Créer un maillage interne fort

seo silo cocon

Le maillage interne désigne le mode d’organisation des liens internes à votre site web. Il joue un double rôle : l’optimisation de navigation au sein du site, l’optimisation du référencement en favorisant certaines pages et en profitant de la popularité de la page d’accueil ou de votre article/page cornerstone !

Un maillage interne pensé en silo fera comprendre à Google qu’il faut qu’il pointe sur les pages que vous avez boostées en référencement. Pour cela, vous devez assurer de bonnes structures de liaison interne.

Pour créer de tels liens internes, il faut partir du principe suivant : la pierre angulaire sert de pilier, et donc tous les contenus similaires doivent reposer sur elle. Il en sera de même de ceux adoptant un autre point de vue. Pour ce faire, sur chacune de ces pages, ajoutez un lien vers le contenu premium, avec le mot clé initial comme texte d’ancrage. Ensuite, ne vous contentez pas de liens en sidebar ou en footer : créez les liens à l’intérieur du contenu lui-même.

Par ailleurs, recherchez des liens forts et dirigez-les directement vers votre page premium.

6 – Spécifier à Google les corner stone de votre site

Grâce à Yoast SEO sur WordPress, vous pouvez désormais signaler un article comme important.

Au bas de la page de Yoast SEO, il existe une fonctionnalité « Cet article est un article important » : si vous avez enfin choisi la page ou l’article qui sera qualifié de premium, cochez la case. Vous pouvez aussi avoir un bouton spécifique « Contenu Cornerstone »

seo

Zoom sur l’analyse du cornerstone avec Yoast SEO

En pointant un contenu premium comme tel sur Yoast SEO, vous bénéficierez d’une analyse par défaut. Pour ceci, rendez-vous sur la page cornerstone et cliquez sur la commande « Mettre à jour ».

L’extension Yoast SEO vous indiquera les critères à remplir pour que le contenu respecte les normes d’un bon premium content. Il vous informera si :
– votre mot clé principal est bien défini,
– le texte possède le nombre de mots requis (normalement, le corner stone content doit contenir au moins 900 mots)
– la métadescription est présente
– la page est accompagnée d’images
– elle intègre des liens
– elle contient suffisamment de liens internes
– le format du titre est correct.

Le but du plug-in Yoast SEO est d’en analyser la lisibilité, car rappelons-le, votre texte doit rester compréhensible et captivant ! Mais il vient aussi vérifier si la page web concorde avec les grands principes du SEO.

À chaque critère coché correspond une pastille verte, tandis qu’une pastille rouge désignera un critère non rempli.

L’analyse cornerstone par Yoast SEO vous incitera alors entre autres à utiliser les mots clés dans les titres, à rédiger une excellente métadescription ou encore à ne pas oublier d’insérer le mot clé dans l’adresse URL…

Puisqu’elle porte sur elle la réputation de votre site web, votre « pierre angulaire » doit bénéficier d’une attention toute particulière lors de sa rédaction. Grâce à des outils comme Yoast SEO, il est possible de produire une page corner stone digne de ce nom. Dès lors, votre site internet drainera les clients qu’il mérite !

envelopeDEVIS SOUS 48H