Tout savoir sur Microsoft Advertising (Bing Ads)

Avec plus de 90 % de parts de marché à travers le monde, Google domine outrageusement le marché des moteurs de recherche.

Il semble donc aujourd’hui inconcevable de se priver de Google Ads, la plateforme publicitaire du géant américain, dans le cadre de la mise en place d’une stratégie digitale.

Mais existe-t-il un autre levier SEA suffisamment performant pour accroître la visibilité de votre site web ? La réponse est oui, avec Microsoft Advertising !

Anciennement connue sous le nom de Bing Ads, cette régie est un outil parfaitement complémentaire de Google Ads et offre de nombreux avantages.

Découvrez donc comment accroître votre visibilité et toucher de nouveaux utilisateurs avec Microsoft Advertising.

 

Qu’est-ce que Microsoft Advertising ?

Commercialisée initialement en 2005 sous le nom de Microsoft adCenter, la plateforme publicitaire de l’entreprise fondée par Bill Gates s’est ensuite longtemps appelée Bing Ads. La régie a finalement été renommée en avril 2019 pour aujourd’hui porter le nom de Microsoft Advertising.

Selon Microsoft, cette nouvelle orientation est avant tout un moyen de prendre en compte, dès le nom de la plateforme, la capacité de cette dernière à offrir de multiples solutions publicitaires aux annonceurs et de ne plus se contenter du search advertising.

Dans la réalité, il s’agit aussi et surtout d’une stratégie visant à ne plus faire apparaître Bing dans le nom de marque, le moteur de recherche élaboré par Microsoft souffrant de la comparaison face à Google. Ce dernier est donc remplacé par une marque forte qu’est Microsoft, ce qui crédibilise incontestablement l’offre proposée.

Maintenant que les présentations sont faites, qu’en est-il de cette plateforme publicitaire peu connue du grand public ? Microsoft Advertising, au même titre que Google Ads avec Google, permet d’accroître la visibilité d’un site internet sur Bing, le moteur de recherche de Microsoft, grâce à l’achat de publicités sponsorisées.

Comme sur Google Ads, Microsoft Advertising offre la possibilité de mettre en place des campagnes Search, Shopping ou Remarketing à destination d’un public ciblé de manière à favoriser l’acquisition de trafic. La plateforme s’adresse par conséquent aussi bien aux secteurs du BtoC que du BtoB. Les annonces sont ensuite affichées dans les pages de résultats de recherche via des emplacements sensiblement identiques à ceux proposés par Google.

Audit gratuit

Pourquoi intégrer Microsoft Advertising dans votre stratégie digitale ?

Compte tenu de la domination de Google, quel intérêt peut trouver une entreprise à intégrer Microsoft Advertising dans sa stratégie de référencement payant ?

Un trafic à ne pas négliger

En premier lieu, Bing concentre plus de 340 millions de recherches mensuelles réalisées sur un ordinateur en France. Un tel résultat en fait le deuxième moteur de recherche le plus utilisé par les internautes français. Selon les chiffres fournis par Microsoft, cela représente tout de même une audience de 14 millions d’utilisateurs uniques, ce qui est loin d’être négligeable. Cela s’explique notamment par le fait que Bing soit installé par défaut sur des navigateurs web tels que Microsoft Edge ou Internet Explorer et sur les assistants vocaux développés par Windows, le système d’exploitation de Microsoft.

En ce sens, Microsoft Advertising est un excellent outil complémentaire aux solutions proposées par Google Ads et offre la possibilité de toucher une audience plus importante.

Une audience différente

Par ailleurs, les données de Microsoft indiquent que l’audience du moteur de recherche Bing est légèrement différente de celle de Google dans le sens où elle est plus qualifiée. Les utilisateurs de Bing sont en effet plus âgés et appartiennent en majorité aux catégories socioprofessionnelles les plus favorisées (CSP+). Ils disposent par conséquent d’un pouvoir d’achat plus élevé. Selon les chiffres rendus publics par Microsoft, cette cible exclusive comprend par exemple 42 % de personnes diplômées du supérieur et 30 % d’utilisateurs ayant un revenu qui les place dans le quart supérieur de la population.

Cible Bing Ads

Par ailleurs, ces internautes semblent moins informés au sujet de la publicité en ligne et sont donc plus enclins à cliquer sur des annonces sponsorisées valorisées dans les résultats de recherche à leurs requêtes. Microsoft Advertising représente ainsi une opportunité pour les professionnels désireux de toucher de nouveaux consommateurs.

Des tarifs avantageux

Un autre avantage important de Microsoft Advertising est sa capacité à afficher des tarifs plus avantageux que ceux de Google Ads. La régie publicitaire de Microsoft propose aux annonceurs des campagnes au coût par clic (CPC). Ces dernières sont donc plus accessibles et vous permettront d’optimiser votre retour sur investissement (ROI).

Ces coûts avantageux s’expliquent notamment par le fait que les professionnels en recherche de visibilité tardent à utiliser la solution publicitaire de Microsoft. La concurrence y est moins importante que sur la plateforme de Google et les coûts par acquisition (CPA) sont logiquement bien plus abordables.

Un accès aux audiences de plusieurs moteurs de recherche

Outre l’audience de Bing, la plateforme Microsoft Advertising permet également aux annonceurs de cibler les utilisateurs de moteurs de recherche thématiques tels qu’Ecosia, Qwant ou Lilo. Ces moteurs se distinguent de solutions généralistes comme Google ou Bing en proposant aux internautes de soutenir des causes sociétales ou environnementales.

Par ailleurs, ces internautes semblent moins informés au sujet de la publicité en ligne et sont donc plus enclins à cliquer sur des annonces sponsorisées valorisées dans les résultats de recherche à leurs requêtes. Microsoft Advertising représente ainsi une opportunité pour les professionnels désireux de toucher de nouveaux consommateurs.

 

Ecosia Bing Ads

Par exemple, Ecosia est un moteur de recherche solidaire dont 80 % des bénéfices réalisés sont reversés au profit de la reforestation dans le monde. Dans le même esprit, Lilo finance des projets sociaux et environnementaux choisis par ses utilisateurs. Enfin, Qwant place le respect de la vie privée au coeur de son approche. En créant des campagnes publicitaires sur Microsoft Advertising, vous accéderez donc à une audience qualifiée et engagée.

Le ciblage d’une audience professionnelle grâce à LinkedIn

Microsoft Advertising se distingue de Google Ads en proposant aux annonceurs de toucher directement les utilisateurs de LinkedIn naviguant sur le moteur de recherche Bing. Et pour cause, Microsoft a racheté le réseau social dédié aux professionnels en 2016.

Vous avez donc la possibilité de cibler en SEA une audience selon des critères tels que l’intitulé du poste occupé, le nom de l’entreprise ou encore le secteur d’activité. Cette segmentation basée sur les informations du profil LinkedIn peut par exemple être une véritable opportunité commerciale pour les sociétés BtoB.

Imaginons que vous proposiez une solution CRM (Customer Relationship Management) à destination des professionnels. Grâce à une telle fonctionnalité, vous pourrez ainsi aisément cibler des directeurs commerciaux et responsables marketing, professions en première ligne en ce qui concerne le choix d’un CRM.

Un outil pour importer vos campagnes Google Ads

Conscient de sa position de challenger sur le marché du SEA, Microsoft a récemment intégré à sa solution Advertising la possibilité d’importer directement vos campagnes Google Ads. Cette fonctionnalité est un véritable gain de temps dans le sens où il n’est pas nécessaire de paramétrer de nouveau vos annonces.

Si vous êtes déjà utilisateur de Google Ads, il sera donc très rapide de créer de nouvelles campagnes sur Microsoft Advertising. Après l’import, il vous suffira de vérifier les données importées et de compléter éventuellement les informations manquantes pour mettre en ligne vos premières annonces sponsorisées.

Devis sous 48 heures

Comment créer une campagne sur Microsoft Advertising ?

Le fonctionnement de la régie publicitaire Microsoft Advertising est sensiblement identique à celui de Google Ads. Si vous êtes déjà utilisateur de la plateforme de Google, vous devriez vous y retrouver facilement, car les étapes sont similaires.

Étape 1 : définir les paramètres

Pour créer une campagne, vous allez devoir commencer par choisir un objectif marketing ou commercial. Vous devrez ensuite définir les paramètres généraux : le nom de cette campagne, le budget quotidien à dépenser, la limite géographique de votre annonce et le ciblage. En ce qui concerne le budget par jour alloué à votre annonce, il est en réalité calculé mensuellement par Microsoft. En d’autres termes, il est possible que votre dépense quotidienne réelle soit supérieure au budget fixé. De son côté, le budget mensuel ne peut en revanche être dépassé.

Dans un deuxième temps, vous pourrez déterminer vos groupes d’annonces et définir les différents mots-clés sur lesquels vous souhaitez enchérir.

Étape 2 : composer les groupes d’annonces et choisir les mots-clés

La deuxième étape de la création d’une campagne publicitaire sur Microsoft Advertising consiste à définir vos groupes d’annonces et à choisir les différents mots-clés. Concrètement, une même campagne est composée de plusieurs groupes d’annonces, chaque groupe comprenant lui-même différents mots-clés relativement proches.

Pour ce faire, Microsoft Advertising vous propose de renseigner l’URL de votre site web (ou celui de vos concurrents) de manière à vous suggérer des groupes d’annonces et des mots-clés pertinents. Vous pouvez bien entendu compléter ces propositions en précisant directement les mots-clés sur lesquels vous souhaitez vous positionner.

De nombreux outils en ligne sont conçus pour vous aider à trouver les mots-clés les plus adaptés à votre activité, de Ubersuggest à Google Keyword Planner, en passant par Keyword Tool, AnswerThePublic ou encore SpyFu.

Ubbersuggest Bing Ads

Pour plus d’efficacité, Microsoft Advertising préconise donc de regrouper ces mots-clés dans des groupes d’annonces. Chaque groupe doit ainsi être intimement lié à un aspect de votre campagne. Par exemple, si vous souhaitez créer une campagne SEA pour un site e-commerce proposant du matériel et des accessoires de fitness, vous aurez tout intérêt à avoir un groupe d’annonces dédié aux haltères, un autre aux bancs de musculation et encore un autre aux vélos elliptiques.

Étape 3 : créer les annonces

Vient ensuite l’étape de création de vos annonces. Il s’agit d’une phase primordiale dont dépendra directement le succès de votre campagne d’acquisition payante.

Microsoft Advertising vous propose de faire votre choix parmi plusieurs types d’annonces, des annonces de texte développées traditionnelles aux annonces de recherche dynamique, en passant par les annonces d’installation d’application ou les annonces de recherche réactives. Dans tous les cas, elles devront contenir à minima un titre, un texte et une URL de destination.

Pour optimiser vos annonces et améliorer votre retour sur investissement, Microsoft conseille d’ajouter dans le titre et le texte de vos annonces les mots-clés pertinents utilisés par vos clients. De même, le fait d’intégrer plusieurs annonces dans un même groupe vous permettra de faire de l’A/B testing en comparant leurs performances. Il s’agit d’un excellent moyen pour accroître vos taux de conversion.

Microsoft invite également les annonceurs à communiquer fortement sur la spécificité du produit ou service valorisé. Pour inciter les internautes à passer à l’action, il est en effet primordial de montrer ce qui le différencie de celui des concurrents. Bien entendu, les contenus des annonces, aussi bien en termes de mots que de ton, doivent être en phase avec le public ciblé. Enfin, l’ajout d’un bouton d’appel à l’action précis est aussi un levier de conversion efficace.

Microsoft vous propose d’ajouter différentes extensions pour compléter vos annonces par des informations supplémentaires et ainsi optimiser vos taux de clics : extensions de liens annexes, extensions de prix, extensions d’emplacement, extensions d’avis, extensions d’images multiples, etc.

Étape 4 : déterminer le budget de la campagne

Lors de cette dernière étape, vous devrez simplement paramétrer votre stratégie d’enchère selon le budget que vous souhaitez allouer à cette opération.

Vous pourrez ainsi visualiser l’évolution des performances estimées en modifiant à votre guise les montants d’enchère. Selon la méthode du CPC (coût par clic), vous ne payez que lorsqu’un utilisateur clique sur votre publicité.

Il ne vous reste qu’à enregistrer votre campagne pour que vos annonces commencent à s’afficher sur le moteur de recherche Bing et sur les autres supports de Microsoft.

En conclusion, si l’intérêt d’utiliser Google Ads dans le cadre de votre stratégie de référencement payant ne fait pas débat, vous avez tout intérêt à y intégrer Microsoft Advertising en complément. Le fait de communiquer sur Bing et les moteurs de recherche associés vous permettra en effet de toucher de nouveaux clients potentiels. D’autant que grâce à sa fonctionnalité d’import des campagnes Google Ads, il est extrêmement facile de programmer vos campagnes. Enfin, n’hésitez pas à tester encore et encore vos annonces de manière à ne conserver que celles qui offrent des résultats en termes de conversion.

Inscription à la newsletter

**

Ska est une agence webmarketing aussi appelée agence de référencement qui aide les entreprises et les entrepreuneurs à générer plus de trafic, de conversions et de revenus de leur site web.

^